Gaëtan Moreira – opérateur Kocks

Découvrez le parcours de Gaëtan

Découvrez le parcours de Gaëtan

Entre superviser la fabrication de barres pour le marché médical orthopédique et des outils coupants, et jongler avec des opérations complexes telles que la réduction de diamètre, le montage, démontage des cages, et bien plus encore, chaque journée apporte son lot de défis. En tandem avec un collègue, la coordination et l’efficacité d’équipe sont essentielles pour assurer le succès des opérations. Depuis un BEP Carrosserie jusqu’à son arrivée chez Forécreu, découvrez Gaëtan, opérateur Kocks.

Pour commencer, peux-tu nous parler de tes missions quotidiennes en tant qu’opérateur Laminoir/Kocks chez Forécreu ?

En tant qu’opérateur Laminoir/Kocks, mon rôle consiste à superviser la fabrication de barres destinées au marché médical orthopédique et des outils coupants. Cela implique des opérations complexes de réduction de diamètre, de montage, démontage des cages, réglages au projecteur, et bien plus encore. La diversité des tâches rend chaque journée unique et stimulante. Travaillant en binôme, la coordination et l’efficacité d’équipe sont primordiales pour assurer le succès de nos opérations.

Quel est ton parcours de formation ? Comment es-tu arrivé chez Forécreu ?

Après un BEP Carrosserie, j’ai exploré différentes voies, dont la plâtrerie/peinture pendant 8 ans. Mon premier contact avec Forécreu s’est fait à travers une agence intérimaire. J’ai débuté en tant qu’intérimaire pendant 2 mois, puis j’ai enchaîné avec un CDD de 6 mois. Finalement, Forécreu m’a proposé un CDI, ce qui m’a permis de m’épanouir pleinement dans mon travail.

Qu’est-ce qui te passionne dans le secteur industriel, et pourquoi as-tu choisi cette voie professionnelle ?

Ce qui me plaît dans l’industrie, c’est la précision du travail sur les machines, en particulier tout ce qui concerne le montage, le démontage et les réglages. Chaque journée est une aventure avec des défis variés, loin des idées préconçues sur la monotonie de l’industrie. Contribuer à la production d’éléments concrets et voir l’amélioration constante de la qualité sont des aspects gratifiants de mon travail.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune cherchant à s’orienter vers l’industrie ?

Je lui dirais de ne pas hésiter à se lancer, peut-être en commençant par de l’intérim pour explorer les différentes branches et missions. Il y a beaucoup d’opportunités dans l’industrie, avec la possibilité d’apprendre et de progresser chaque jour. La curiosité et la volonté d’aller de l’avant sont des atouts essentiels dans ce secteur. La satisfaction de contribuer à la production d’éléments concrets utilisés au quotidien est une expérience unique et gratifiante.

Il y a beaucoup d’opportunités dans l’industrie, avec la possibilité d’apprendre et de progresser chaque jour. La curiosité et la volonté d’aller de l’avant sont des atouts essentiels dans ce secteur.